• 1. Balade en mer au programme. Vous êtes la seule du groupe à ne pas avoir le pied marin...

    A. Vous déclinez immédiatement l'invitation.

    B. Vous vous laissez convaincre.

    C. Vous acceptez après avoir avalé deux " Merduil ".

    D. Vous vous seriez forcée pour faire plaisir à des amis, ce ne sont que des copains.

     

    2. Aux regards dans la rue, vous vous rendez compte que votre mini est vraiment mini. Vous vous dites...

    A. Je vais me changer immédiatement.

    B. Confirmation, elle est vraiment courte !

    C. Moyen pour la rue, mais parfait pour le vernissage.

    D. J'aurai dû mettre un trench par-dessus...

     

    3. Votre conjoint n'apprécie pas vraiment vos copines...

    A. Vous ne lui imposez pas chez vous.

    B. Cela vous dérange et vous lui dites.

    C. C'est son droit.

    D. Vous vantez leurs qualités.

     

    4. Vous adorez cette robe dont la coupe n'est plus du tout à la mode...

    A. Vous la portez chez vous.

    B. La mode ? Le cadet de vos soucis...

    C. Vous accentuez son côté vintage.

    D. Les connaisseurs apprécieront la griffe.

     

    5. Etre ridicule...

    A. Votre hantise.

    B. Personne n'est à l'abri...

    C. Une vue de l'esprit.

    D. Une habitude pour certains.

     

    6. " Ce n'est pas du tout ton genre ! " Cette remarque...

    A. Vous agace.

    B. Vous indiffère.

    C. Vous influence.

    D. Tout dépend de qui elle vient...

     

    7. Vous, changer d'avis ?

    A. Tout le temps.

    B. Très rarement.

    C. Souvent.

    Occasionnellement.

     

    8. Vous auriez du mal à assumer...

    A. D'être responsable d'un conflit.

    B. D'agir par lâcheté ou conformisme.

    C. De décevoir vos amis.

    D. De faire une scène en public.

     

    9. Dans les discussions, vous aimeriez faire davantage preuve de...

    A. Conviction

    B. Détermination

    C. Modération

    D. Attention

     

    10. Vous êtes surprise en flagrant délit de mensonge...

    A. Vous continuer à nier.

    B. Vous retomber sur vos pieds.

    C. Vous craquez.

    D. Vous vous excusez.

     

    11. Vous, demander des conseils ?

    A. Ce n'est pas demain la vieille !

    B. Comment faire sans ?

    C. Evidemment, c'est rassurant.

    D. A quelques happy few, bien sûr.

     

    12. Avoir du caractère, c'est pouvoir...

    A. Taper du poing sur la table.

    B. Ne rendre de comptes qu'à soi.

    C. Savoir ignorer les fâc.

    D. Faire le dos rond quand il faut.

     

    13. Face aux reproches, vous avez tendance à...

    A. Bâiller.

    B. Attaquer.

    C. Vous remettre en question.

    D. Perdre tous vos moyens.

     

    14. La culpabilité est...

    A. Votre plus vieille compagne.

    B. Une piqûre de rappel nécessaire.

    C. Trop souvent un frein.

    D. Un signe de faiblesse.

     

              A     B      C     D

    1. /      §      +      ?
    2. §      /      ?      +
    3. §      ?      /      +
    4. §      /      +      ?      
    5. §      +      /      ?
    6. +      /      §      ?
    7. §     /      +       ?
    8. +     /      ?       §
    9. §     +      /       !
    10. /     ?      §      +
    11. /     §      +      ?
    12. §     /      ?      +
    13. ?     /      +      §
    14. §     ?      +      /

     

    Majorité de /

    PAS DU TOUT

    Il n'est pas né, celui qui vous fera douter de vous ou changer d'avis. Vous avancez dans la vie armée de convictions fortes et de valeurs personnelles inébranlables. Et bien peu s'avisent d'essayer de vous influencer ou de s'opposer à vous.

     

    Majorité de +

    MOYENNEMENT

    Dans votre cas, il s'agit plutôt d'ouverture d'esprit que de dépendance. Vous êtes convaincue que personne ne détient la vérité et qu'on a tout intérêt à se remettre en question. Voilà pourquoi il vous arrive de changer d'avis, de revoir vos positions sans que cela ne fragilise votre confiance en vous. Attention cependant à l'excès de neutralité. Vérifiez bien avant de vous laisser convaincre que votre interlocuteur est légitime, respectueux, et lui-même prêt à se remettre en cause.

     

    Majorité de §

    TROP

    Et cela vous gâche la vie. Au moindre froncement de sourcil de votre entourage, vous faites machine arrière. Votre anxiété, votre peur de mal faire, d'être exclue ou moins aimée vous tétanisent. Sans compter peut-être une culpabilité aussi ancienne que tenace qui vous empêche de faire les bons choix pour vous. Qui avez-vous peur de décevoir ? Qu'est-ce que vous risqueriez vraiment à vous affirmer ? Tenter de répondre à ces questions peut vous aider à vous libérer de ces chaînes invisibles.

     

    Majorité de ?

    DE MANIERE SELECTIVE

    Modifier un point de vue ou renoncer sont des options pour vous à la seule condition que vous accordiez confiance et respect à la personne qui vous remet en cause. Il y a de l'élitiste en vous. Vous ne reconnaissez que les codes de votre groupe. Peu vous importe d'être ridicule ou excentrique aux yeux du tout-venant si votre clan vous trouve chic et branchée. Attention toutefois à ne pas vous croire moins influençable que vous ne l'êtes. Une influence consentie n'en reste pas moins une dépendance.

    Partager via Gmail

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique